La semaine de 4 heures

La semaine de 4 heures

Vous êtes englués dans le carcan « métro-boulot-dodo » ? Ce livre est exactement celui qu’il vous faut. La « semaine de 4 heures » est une méthode révolutionnaire du monde du travail et de l’entrepreneuriat. Fondé sur le principe « travailler moins pour gagner ce qu’il faut pour vivre ses rêves », il ouvre des champs de comportements nouveaux basés sur la dématérialisation et la puissance d’internet.

La citation inspirante :

« Être efficace, c’est faire des choses qui vous rapprochent de vos objectifs. Être performant, c’est accomplir une tâche donnée (qu’elle soit importante ou non) de la manière la plus économique possible. »

Le chiffre à retenir :

4 heures : Ce livre n’explique absolument pas comment il faut s’y prendre pour ne travailler que 4 heures par semaine. D’ailleurs, ce chiffre de « 4″ n’a aucune base tangible. Le titre a été choisi après avoir été testé sur Adword. Suite à cette campagne virtuelle, il est ressorti que c’était le plus accrocheur niveau marketing.

Pourquoi lire « la semaine de 4 heures » :

Les 3 bonnes raisons :

  • Parce qu’il s’adresse à tout le monde : évidemment, il parlera probablement plus aux entrepreneurs, mais de nombreux passages sont consacrés aux employés, avec des clés pour augmenter leur productivité et leur temps de liberté disponible. 
  • Parce qu’il ouvre le champ des possibles à l’infini : pour Tim Ferriss, mieux vaut réaliser ses rêves maintenant que d’attendre la retraite pour les faire. Tout n’est qu’une question de définition de ses objectifs, d’organisation et de priorisation à l’extrême des activités.
  • Parce qu’il démontre que vous avez toutes les cartes à disposition pour prendre votre vie en main. Il vous faut juste changer la manière de voir les choses afin de multiplier les possibilités et ainsi trouver la bonne façon, VOTRE façon.

Les 3 idées à retenir :

  • Le temps est la plus rare de nos ressources, et il faut tout faire pour en garder un contrôle absolu. Ainsi, vous pourrez vous en servir positivement et réaliser vos rêves.
  • Utilisez la loi de Parkinson pour accomplir davantage. Au quotidien, essayez de quitter votre travail à 16 h. Cela vous obligera à établir des priorités. Pour ce faire, limitez le nombre d’éléments sur votre liste de choses à faire et imposez vous des délais extrêmement cours pour vous contraindre à agir immédiatement.
  • Avoir un but exceptionnellement ambitieux est une perfusion d’adrénaline qui vous apporte l’endurance pour surmonter les essais et tribulations qui se dressent sur le chemin de tout objectif. Les objectifs réalistes, cantonnés à une appétence médiocre, n’inspirent pas et ne vous alimenteront que jusqu’au premier ou au deuxième problème, et vous jetterez l’éponge. À récompense médiocre, effort médiocre.

Le petit bémol :

  • Petit, voire gros bémol : le style de Tim Ferriss est horrible. Ça part dans tous les sens. Les techniques sont engloutis sous des exemples pas forcément pertinents, ou trop accès sur le style de vie de l’auteur. Quand à ceux qui prennent le titre du livre pour argent comptant, il vont être complètement déçus : non, il ne s’agit pas d’un guide pour ne travailler que 4 heures par semaine…

Ma note : Etoile1Etoile1Etoile1Etoile2Etoile2

Évidemment, tout n’est pas à jeter dans la « semaine de 4 heures ». Si la forme noie par moment une grande partie du fond, la philosophie qui s’en dégage demeure très puissante. Ne vous attachez pas au style. Ne cherchez pas non plus à copier Tim Ferriss point par point. Chaque cas est différent, et il est certain que le mode de vie de Tim est une exception. Par contre, c’est typiquement le genre de livre qu’il faut lire afin de tirer toutes les « bonnes idées » applicables à notre vie personnelle.

J’ai d’ailleurs eu l’occasion de « tester » une des techniques de Tim Ferriss avec un de mes coachés. Ce dernier était prisonnier de son téléphone portable professionnel qui le dérangeait même les weekends. Je l’ai vu la semaine dernière et il m’a dit « ton truc, c’est génial, ça a marché. Et mes associés ont rapidement pris le pli, plus personne ne me dérange le weekend ».

Partagez l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    6
    Partages
  • 6
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous êtes libre de recevoir gratuitement mon livre "10 étapes pour trouver sa mission de vie"