Monday Boost – Ne dites plus jamais “bon courage”

Monday Boost – Ne dites plus jamais “bon courage”

Bienvenue sur ce nouvel épisode de ma série hebdomadaire les « Monday Boost ». Retrouvez tous les lundis des vidéos inspirantes et bourrées d’énergie afin de vous booster pour la semaine, pour vous apporter du contenu motivant, et vous aider à faire resurgir le super-héros que vous avez au fond de vous.
Aujourd’hui, je vais donc vous expliquer pourquoi vous ne devez plus jamais dire « bon courage ».

Changez de vocabulaire pour changer de vie

Philippe Bloch, dans son excellent livre « ne dites plus jamais bon courage », nous présente un cours, mais hyper pratique, guide « antidéprime » à usage immédiat. Il part du principe que nous usons et abusons d’un vocabulaire déprimant et qui nous tire vers le bas tous les jours. Il rejoint de la sorte Tony Robbins, pour qui changer simplement notre vocabulaire usuel — les mots que nous utilisons systématiquement pour décrire nos émotions — peut modifier instantanément notre façon de penser, nos sentiments, et notre façon de vivre.
Vous pouvez vous procurer le livre de Philippe Bloch en cliquant directement sur le lien affilié Amazon ci-dessous

Ne dites plus jamais « bon courage »

Voici donc diverses expressions qu’il va falloir changer afin de retrouver une attitude plus positive tous les jours :

  • Bon courage : cette expression titre du livre est aussi une des plus répandues. Mais en souhaitant « bon courage » à quelqu’un, en fait, on lui souhaite d’avoir des galères, et suffisamment de courage pour s’en sortir. Alors qu’un simple « bonne journée » est nettement plus positif et bienveillant.
  • Le qualificatif « petit » : tout est petit de nous jours : un petit café, une petite clope, un petit verre de vin, une petite pause… Si bien qu’au final, votre vie va devenir petite, vos ambitions seront aussi très petites… Et il n’y a que vos regrets qui seront grands à la fin de votre vie.
  • Vivement la retraite : celle-là caractérise le manque d’ambition et de vision des gens. Si vous passez vos semaines à penser à un truc qui se passera dans 10 ou 20 ans, c’est que vous vous êtes résigné à vivre une vie moisie jusque là. Idem pour le fameux « vivement vendredi ». Votre vie est tellement nulle que vous ne la vivez que 2 jours de la semaine sur 7 ?
  • Ça ne marchera jamais : poncif éculé qui sert d’excuse numéro 1 aux gens qui ne font rien, qui ne passent pas à l’action, parce que, de toute façon « ça ne marchera jamais ». Pas besoin de vous expliquer que cette attitude est hautement négative et improductive.
  • C’était mieux avant : autre attitude négative et improductive, celle qui consiste à regretter le passé au moment d’avoir à affronter les problèmes du présent. Cousine éloignée du fameux « on a toujours fait comme ça ».

Voyez grand, positif, et partagez auprès de ceux à qui vous voulez du bien.

Vous l’aurez compris, en changeant votre vocabulaire, en utilisant des expressions positives et inspirantes, vous allez adopter l’attitude du super-héros, l’attitude de celui qui tente des choses pour provoquer sa réussite, celui qui ne veut rien regretter plus tard, celui qui veut devenir un leader et n’avoir que de tout « petits » regrets à la fin de sa vie.
N’hésitez pas enfin à me poser toutes les questions que vous jugerez utiles, soit en commentaire sous cet article, ou sur ma page Facebook ou directement sur ma chaine YouTube.

Excellente journée, et rendez-vous lundi prochain !

Partagez l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    10
    Partages
  • 10
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous êtes libre de recevoir gratuitement mon livre "10 étapes pour trouver sa mission de vie"