Je conchie la loi de l’attraction

Je conchie la loi de l’attraction

La loi de l’attraction, mais qu’est-ce donc ? Et pourquoi est-ce que je conchie ce concept ? Blâmer est pourtant une des choses contre laquelle je m’insurge assez souvent. En fait, ce titre, un brin provocateur, est là pour pointer du doigt un constat que je me suis fait à propos du rapport assez particulier entre le développement personnel, la loi de l’attraction en étant un des plus forts symboles, et nos sociétés en général. Tableau pas forcément reluisant entre une discipline popularisée entre autres grâce aux réseaux sociaux, et le fond complètement antinomique entre Facebook, Twitter, YouTube, et toute la démarche de longue haleine nécessaire qu’il y a autour du travail sur soi.

Un secteur bouchonné.

Impossible de le nier : le développement personnel est un sujet à la mode en ce moment. Des sites comme le mien, il en sort quasiment tous les jours. Chacun ayant sa formule miracle, son secret à partager au monde pour aller bien. Si bien qu’il est extrêmement compliqué, même pour les pages les plus sérieuses, de se faire une place sur les moteurs de recherche telle que Google. Comme dirait mon conseiller marketing : le secteur est bouchonné. Preuve que c’est un vecteur porteur, et que très nombreux sont les gens à s’y intéresser. Par exemple, nous sommes plus de 45 000 sur le groupe français du Miracle Morning, ce qui est considérable ! Les vidéos d’un Franck Nicolas sont vues des milliers, voire même des millions de fois.

De la loi de l’attraction aux sectes, du coach aux gourous

Le développement personnel est donc une matière qui rassemble énormément d’adeptes. Malheureusement, comme dans chaque discipline, on dénombre beaucoup d’aficionados, et au final, peu d’élus. Qu’entends-je par « élu » ? Des gens qui grâce au développement personnel, ont transformé leur vie, attirant à eux le succès, l’argent, ou que sais-je… La loi de l’attraction a peut-être marché pour eux, mais pas vraiment pour les autres. Et c’est là que les critiques fusent. 45 000 adeptes francophones du Miracle Morning, cela peut vite passer pour une secte, de voir tant d’âmes rassemblées autour des idées d’une seule et même personne. Et quand en plus, cette personne, type Tony Robbins ou Franck Nicolas, se fait un fric fou avec des conférences face à des milliers de terriens subjugués, le terme de gourou n’est pas loin…

Des critiques, mais pourquoi ?

Toi aussi tu t’es abonné au compte Twitter de ce gourou ? Elle consiste en quoi la secte sur laquelle tu postes des messages sur Facebook ? À toujours penser qu’à soi, ton truc c’est quand même vachement égoïste non ? Voilà le genre de questions que l’on m’a déjà posé sur les réseaux sociaux. Car oui, le développement personnel est une discipline qui est souvent critiquée. Les coachs, prétendus ou professionnels, sont fréquemment tancés. On parle de promesses en l’air. On dénonce de la poudre aux yeux, des mensonges. Tandis que des livres entiers, type la « loi de l’attraction », sont écrits sur l’abondance financière, nos sociétés s’enfoncent tous les jours un peu plus dans la dette. Cela peut évidemment faire ricaner.

Qu’est-ce que le développement personnel ?

Pour faire simple, il s’agit tout du travail sur soi-même. Dans « développement personnel », on trouve bien le terme « personnel ». On ne parle pas là de développement « collectif », mais bel et bien de quelque chose qui se fait pour soi (même si le faire en collaboration avec les autres est un accélérateur incomparable). Malheureusement, pour nombre de gens (et plus particulièrement les déçus du développement personnel), quand on pense à SOI, on est forcément égocentrique… Pour ces gens-là, cette formule mathématique : travailler sur soi = être égoïste, est encore plus immuable que le théorème de Pythagore, vous savez, ce brillant esprit grec. Et être nombriliste, c’est le mal !

Petit exemple concret : avez-vous déjà pris l’avion ?

Je me doute que oui. Alors vous savez qu’en cas de dépressurisation de la cabine, vous devez mettre un masque à oxygène. Et les consignes de sécurité avancent clairement que vous devez d’abord vous équiper, avant de vous occuper des autres, des enfants par exemple. Pourquoi ? Parce que si vous aidez d’abord vos proches, et que vous tombez dans les pommes par manque d’oxygène, vous ne pourrez plus sauver personne. Tandis que si vous mettez le masque en premier, vous pourrez ensuite porter secours à tous ceux qui en ont besoin, étant vous même déjà en sécurité. Le développement personnel, c’est exactement pareil : faire en sorte d’être la meilleure version de soi-même, afin de pouvoir ensuite impacter, inspirer et rétribuer auprès de vos proches.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Ne cultivez pas le négatif !

Le travail sur soi, un travail de longue haleine

Vous l’aurez compris, le développement personnel est un travail sur soi. C’est un entrainement pour devenir la meilleure version de soi-même. C’est un peu comme un joueur de basket, un golfeur, ou un tennisman. Pour devenir un champion, il doit s’entrainer, il doit répéter ses gestes, encore, et encore, et encore. Il n’y a pas de secret. Roger Federer n’est pas devenu l’immense champion qu’il est après un défi de 30 jours découvert sur Facebook. Michael Jordan passait des heures et des heures tous les jours à shooter pour pouvoir devenir le meilleur. Pour le développement personnel, c’est pareil. Si vous lisez des livres bourrés d’excellentes techniques, c’est parfait. Mais si vous ne mettez pas ces techniques en application tous les jours, cela ne sert à rien.

Le développement personnel, merci internet.

Le développement personnel a pris son envol grâce à internet, aux réseaux sociaux, et aux vidéos sur YouTube notamment. Moi-même, c’est grâce à des partages récurent de conseils de Franck Nicolas que j’ai commencé à m’intéresser à cette discipline. D’abord en surface, puis un peu plus profondément, après avoir eu l’impression qu’une de ses vidéos, vues pourtant par des centaines de milliers de personnes, s’adressait directement à moi. Pour enfin, essayer une formation, et plonger tout entier là dedans. Nous étions alors début 2016. Ce n’est qu’un exemple parmi tant d’autres. Malheureusement, si cette discipline peut largement dire merci au web, c’est aussi à cause du web qu’elle est fortement critiquée. En effet, la timezone du net et celle nécessaire pour travailler sur soi n’ont rien à voir !

Internet et les réseaux sociaux : ode à l’instantanéité !

Personne ne peut le nier : internet a révolutionné notre quotidien. Grâce à la toile, tout est à notre disposition. Internet, c’est l’instantanéité totale. Besoin d’une information, on l’obtient en un clic. Vous recherchez un bouquin, une paire de chaussures, ou la dernière recette de la morue aux fraises, tout est sur les moteurs de recherche. Et de ce fait, les mœurs et les attentes des gens ont elles aussi évolué. Étant donné que tout devient disponible dans l’instant, l’être humain veut désormais tout, tout, et tout de suite. Le fugace est la primeur. L’instant compte plus que tout. Le temps est réduit en minutes ou en heures, et va rarement au-delà de la journée. Hier est déjà oublié, et demain, c’est loin.

Un problème d’espace-temps

On peut donc constater un vrai problème avec le développement personnel sur le web. En effet, les gens qui travaillent sur eux-mêmes via internet font comme pour toutes les choses qu’ils recherchent sur le net. Ils veulent des résultats rapides, faciles, et de la progression quasi instantanée. Et malgré une trop plein de bonne volonté manifeste au départ, rares sont ceux qui maintiennent le cap le temps nécessaire pour que le changement s’opère, à savoir plusieurs mois, voire plusieurs années. Un défi de 30 jours, c’est le bout du monde pour certains, alors que c’est que le début du commencement en vérité. Malheureusement, si au bout de ces 30 jours, les choses ne changent pas, les déçus du défi seront les premiers à venir râler sur Twitter que telle personne est un gourou avec des techniques bidons qui ne fonctionnent pas.

Les régimes, autre symbolique du développement personnel

Les gens qui veulent du développement personnel, c’est un peu la même chose que ceux qui veulent maigrir avant l’été. En fait, l’équilibre alimentaire, les régimes, c’est aussi du développement personnel. Il suffit de voir la violence des attaques contre les Dukan et compagnie pour s’en rendre compte. Il suffit aussi de voir le nombre de personnes qui adoptent les principes du « il faut être beau et svelte avant d’aller se faire bronzer en aout à la plage ». Alors après s’être fait matraquer l’esprit par des pubs sur les nouveaux régimes qui sortent du chapeau tous les ans, ces gens vont s’astreindre à un effort hyper violent sur 30 jours. Certes la balance va leur sourire pendant un mois ou deux, mais dès la rentrée, les kilos seront déjà revenus, car le mode de vie n’aura pas changé.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Avoir confiance en soi pour réussir

Et ça veut dire quoi ?

Ce que je veux dire avec cet exemple sur les régimes, c’est que comme pour tout ce qui concerne le développement personnel, la plupart des gens ne sont pas prêts à faire les efforts nécessaires pour y arriver. Les régimes courte durée, très bien, c’est rapide, et ça donne des résultats. Sauf qu’ils sont éphémères, et que vous allez être dans une galère encore pire dans 6 mois. Tandis qu’un vrai travail sur soi, sur son alimentation, certes vous n’allez pas perdre 3 kilos en une semaine, mais au bout de six mois, d’un an, vous aurez des résultats, et pérennes par-dessus le marché. Car vous allez adopter de nouvelles habitudes saines, qui viendront supplanter les anciennes habitudes néfastes pour votre pauvre balance. Mais cela prend du temps, et demande des efforts. Soit tout l’opposé de ce que vous propose internet.

Et la loi de l’attraction alors ?

Je reviens quand même sur le titre même de mon article, la loi de l’attraction et toute la symbolique qui va autour. Tous ceux qui se sont un tant soit peu intéressés au développement personnel sur le net, qui ont fait des recherches, discutés sur des groupes de discutions, ils ont forcément entendu parler de la loi de l’attraction, du livre immensément connu qu’est « le secret », ou des publications et autres œuvres de Louise Hays. Qu’est-ce que la loi de l’attraction ? Pour faire cours, c’est penser à l’abondance financière, jusqu’à ce que vous avez votre compte en banque qui déborde. C’est dire à votre voiture qu’elle est belle et qu’elle roule bien, jusqu’à ce qu’elle vous mène à bon port. C’est affirmer que vous allez maigrir, jusqu’à ce que vous perdiez 10 kilos. La loi de l’attraction, c’est penser fort de façon positive à ce que vous désirez le plus.

Le symbole du développement personnel qui ne marche pas

Selon ma propre approche, et mon expérience de coach, c’est la pire approche possible que l’on peut trouver sur le net. Mais c’est célèbre, car c’est un principe qui répond à 100 % de ce que les gens qui sont sur internet demandent : c’est facile à comprendre, rapide à mettre en place, la plupart du temps c’est totalement invérifiable, et ça ne demande pas trop d’effort. Sauf qu’après un mois d’attractivité et de pensées bisounours, il ne se passe généralement rien, et les gens se découragent. Les dépressifs crédules vont s’auto-flageller « je suis trop nul, je n’y arrive pas, ça marche pour d’autres, mais je ne mérite pas que ça marche pour moi ». Et les vindicatifs à œillères, qui vont rejeter la faute sur tout le monde, criant à la secte, à la poudre de perlimpinpin, aux charlatans, aux promesses en l’air bref, blâmant tout le monde, sauf eux-mêmes…

Sans l’action, il ne vous arrivera jamais rien !

Malheureusement, dans tout ce flot de blâme et de critiques, le seul coupable se trouve devant votre propre miroir. Oui, c’est vous même. Celui qui crois que le développement personnel, c’est de la branlette, à savoir un plaisir solitaire qui arrive en 5 minutes. Celle qui est certaine que tout s’obtient en deux clics sur Google, et que si c’est long et compliqué, ça n’en vaut pas la peine. Ceux qui pensent que lire un bouquin ou faire une formation de trois vidéos sur YouTube c’est un aboutissement, alors qu’il s’agit en fait juste du top départ pour vous aider à agir, à faire plus, à faire mieux. Car c’est là le nœud du problème. Si vous ne passez pas à l’action, la loi de l’attraction, les régimes, et tous les beaux principes issus du développement personnel, ça ne marchera jamais ! C’est garanti.

Morpheus, ou le coaching dans MatrixBienvenue dans le monde réel.

L’exemple tout simple est celui que j’ai avec mes coachés. Le coaching est un processus qui prend plusieurs semaines, voire plusieurs mois. Ce n’est pas pour rien. On ne fait pas deux coachings et hop hop hop, tout a changé, c’est magique. Non. C’est un accompagnement de longue durée basé sur le travail d’un objectif précis. C’est beaucoup plus posé, et on a le temps de mettre en place des trucs, et de faire en sorte que cela perdure dans le temps. Car c’est là la seule vraie astuce qui marche dans le développement personnel : le faire dans le temps. Le Miracle Morning sur 30 jours, c’est ultra facile, mais ça n’apporte rien. Ou juste le gout de ce que pourrait être la suite si l’on perdure.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  La visualisation : n'arrêtez jamais de rêver !

Vous êtes la solution.

Vous l’aurez donc compris : le seul problème entre développement personnel, internet, critiques et mauvaise interprétation, le seul problème, c’est les gens. C’est vous. Ce n’est pas internet, qui remplit son office en vous livrant dans l’instant ce que vous demandez. Ce n’est pas le développement personnel, qui est un travail en tant que tel et qui n’a de promesse que celles que les gens veulent bien se faire. Non, le seul souci, c’est l’interprétation que font les gens de tout cela. Et c’est cette incapacité à ne pas se remettre en question (ou à trop se remettre en question parfois), et à rejeter la faute sur les autres, sur les coachs, les sectes, etc. Le problème, c’est donc vous. Soyez heureux ! Comme je le dis souvent à mes coachés : si vous êtes le problème, bonne nouvelle, car vous êtes aussi la solution.

L’attitude du super-héros, la seule loi de l’attraction qui tienne la route.

Vous voulez attirer à vous le succès et la réussite ? Vous voulez réaliser vos objectifs, et atteindre vos rêves ? Il n’y a pas 36 solutions. Il y en a une, elle se trouve au fond de vous. Oui, c’est du développement personnel. Et oui, cela va prendre du temps, demander des efforts, de la constance, et de la persévérance. C’est comme pour tout ce qui compte dans cette vie. La loi de l’attraction, le Miracle Morning, les vidéos YouTube de Franck Nicolas ou autres. Tout cela ne sert à rien si vous ne faites pas ce qu’il faut derrière, et de façon répétée tous les jours un peu plus. Sombrer dans la facilité, chercher le rapide, espérer sans rien faire, tout cela n’est bon que pour rester dans le troupeau, pour finir dans un cercueil noyé sous les regrets. Si vous voulez réussir, faites ressortir le super-héros qu’il y a au fond de vous !

Partagez pour aider vos amis

Engagez-vous ! Soyez honnête avec vous-même, passez à l’action et surtout, partagez avec les autres. Car si le développement personnel est par nature quelque chose que l’on fait pour soi, intégrer vos proches dans la boucle est un excellent moyen pour rester motivé tout au long du parcours. Vous allez inspirer des gens. Mais vous allez aussi rencontrer des gens qui pourront vous aider, car ils auront déjà réussi ce que vous êtes en train d’accomplir actuellement. Partagez donc cet article avec vos amis, vos proches. Il suffit d’une personne, d’un clic, d’une réponse, pour changer une vie. Pour aider ce proche dans sa prise de décision pour passer à l’action. Ou pour vous aider vous même pour avancer vers vos objectifs.

 

 

 

Partagez l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    19
    Partages
  • 19
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous êtes libre de recevoir gratuitement mon livre "10 étapes pour trouver sa mission de vie"