Et si on arrêtait d’empoisonner nos enfants

Et si on arrêtait d’empoisonner nos enfants

« Et si on arrêtait d’empoisonner nos enfants » est le livre « sonnette d’alarme » de cette année. Et ce n’est pas peu dire tant Erwann Menthéour, ancien cycliste professionnel, a parlé de son livre sur tous les médias. Avec son troisième texte sur le sujet, il se pose en lanceur d’alerte : l’avenir de nos enfants est cauchemardesque. Et ce pour tout un tas de raisons…

La citation inspirante :

Si nous ne faisons rien, nous empruntons bel et bien la route qui nous mène tout droit à la sixième extinction de masse… dans moins de 150 ans. Ce n’est pas un discours alarmiste, mais une réalité. Et c’est demain.

Le chiffre à retenir :

1/2 : Selon les études, c’est la proportion d’hommes qui pourrait être stérile d’ici 2030. Un homme sur deux sera victime des perturbateurs endocriniens que nous côtoyons tous les jours. Quand à l’obésité, les chiffres oscillent entre une personne sur 4, à une personne sur 3… Dramatique…

Pourquoi lire « Et si on arrêtait d’empoisonner nos enfants » :

Les 3 bonnes raisons :

  • Parce que vous êtes un humain responsable qui se soucie de sa santé et de son alimentation…
  • … ou que vous êtes un parent qui s’inquiète du monde que nous allons léguer à nos enfants.
  • Parce que vous vous inquiétez de la montée en puissance des maladies modernes, cancer, obésité, diabète. Et que vous vous rendez compte que les pouvoirs publics font du sur-place sur ces sujets.

Les 3 idées à retenir :

  • L’avenir de nos enfants se joue maintenant : la flore intestinale se construit jusqu’aux 4 ans de nos enfants. C’est à ce moment-là que le premier bouclier anti-maladie se met en place. Après, il est déjà trop tard… C’est aussi avant 8 ans que le « capital de cellules graisseuses » se met en place. L’abus de sucre et de nourriture type McDo est donc à contrôler très sérieusement afin d’éviter tous dégâts irrémédiables.
  • Du poison quotidien dans notre assiette : le sucre, les oméga 6, le gluten, le lactose de vache, ou encore les viandes de toutes sortes, tous ces produits de consommations type de nos sociétés actuelles, de vraies drogues pour la plupart, sont le lit des maladies et des pathologies modernes : cancer, obésité, maladies cardio-vasculaires, diabètes de type 2… Sans compter les problèmes liés à l’absorption en masse de pesticides en tous genres.
  • Remettre en question notre mode de vie : Les pouvoirs publics et politiques ne peuvent rien pour nous sur ces sujets pourtant si alarmant : d’une part parce qu’ils sont tous directement ou indirectement dépendants des lobbys industriels qui font leur beurre en nous intoxiquant. D’autre part parce qu’ils n’ont qu’une vision électoraliste à court terme, là où nous avons besoin de personnes qui pensent à long terme. Nous sommes donc la seule et unique solution à ce fléau majeur : tout passe par l’éducation de nos enfants, et par une consommation responsable et intelligente.

Le petit bémol :

  • Parfois technique, souvent radical dans son approche, il est probable que le coté direct, franc et alarmiste pourrait en rebuter certains, et les détourner du message de ce livre, qui reste pourtant d’une dramatique actualité.

Ma note : 

« Et si on arrêtait d’empoisonner nos enfants » est truffé de conseils utiles, et de points nettement plus alarmants. Et malgré ces alertes Erwann Menthéour est convaincu qu’un autre monde est possible. Une planète où les gens auront compris les poisons que sont le tabac, les fabrications industrielles saturées en sucres, les fast-foods, les produits laitiers de vache, les viandes, ou encore les additifs.
Mais au-delà de ça, et de la forte insistance sur les bienfaits du sportif d’une alimentation responsable à base de végétaux bien sélectionnés, l’auteur centre son message sur les conséquences à moyen et long terme de nos comportements déviants actuels. Avec en fil rouge cette question : quel monde allons-nous laissé à nos enfants, et dans quel état seront-ils ?

Partagez l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    4
    Partages
  • 4
  •  
  •  
  •  

2 Replies to “Et si on arrêtait d’empoisonner nos enfants”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous êtes libre de recevoir gratuitement mon livre "10 étapes pour trouver sa mission de vie"