[Défi] petite scène quotidienne au bureau… (2/52)

[Défi] petite scène quotidienne au bureau… (2/52)

Nous sommes en début de mois, et votre bureau est sur les dents. Vous avez trois jours pour sortir votre reporting mensuel, combinant divers éléments fournis par les autres services de la société pour laquelle vous travaillez.

Responsable, mais pas coupable

Les premiers éléments ont rapidement été traités. Et si vous êtes en avance sur vos travaux, vous savez la direction ne vous lâchera pas tant qu’elle n’aura pas le reporting général sur son bureau.
Une fois rentré de la pause repas à la cantine, vous découvrez un des mails que vous attendiez. Le responsable des plannings du personnel en intervention extérieure vous signale que ses données sont désormais utilisables.

Après un rapide survol des éléments, vous vous rendez compte qu’il s’est trompé. En effet, il a envoyé un technicien chez un client dont le contrat de maintenance était arrivé à échéance à la fin du mois dernier. Comme c’est la cinquième fois de l’année qu’il vous fait le coup, vous allez le voir en lui demandant des explications. Malheureusement, vous obtenez la même réponse que d’habitude : « J’ai vérifié pourtant, je te le jure. C’est sûrement le logiciel qui me l’a mal indiqué… »

Quelle attitude adopter ?

Entre la pression du timming et cette nouvelle erreur non assumée par votre collègue, une tempête s’amorce au cœur de votre cerveau.

  1. Vous vous mettez en colère : « Évidemment, tant qu’on aura un incompétent pareil en charge des plannings, rien ne pourra marcher correctement »
  2. Vous relativisez, tout en restant critique : « Qu’il fasse une erreur, OK, ce sont des choses qui arrivent. Mais à sa place, jamais je n’aurais fait la même erreur cinq fois de suite au court de l’année ! »
  3. Vous regardez la situation dans son ensemble : « Peut-être qu’il ne se sert pas correctement du logiciel. Du coup, ce dernier lui indique mal les vérifications parce qu’il ne sait pas vraiment où chercher… »

Vous devez oublier la première réponse. D’une part, vous êtes très loin de la parole impeccable, basculant dans la critique et la médisance gratuite. De plus, vous faites clairement des suppositions. Vous extrapolez sur la prétendue compétence de votre collègue, et sur l’avenir de votre société. Malheureusement, force est de constater que ce cas de figure est le plus fréquent.

La seconde réponse est du même acabit. En effet, si vous faites preuve d’une once de recul et de bienveillance, en concluant que les erreurs sont des choses qui arrivent à tous ceux qui agissent, il n’en reste pas moins que vous tombez encore dans la supposition, prétendant que vous ferriez mieux. Mais vous n’êtes pas à sa place. Il n’a pas la même formation ni le même bagage technique. Vous ne subissez ni ses contraintes professionnelles ni ses contraintes personnelles. Pensez donc à faire prendre un peu de recul quand vous extrapolez de la sorte.

Le bureau, lieu d’expérimentation toltèque par excellente

La troisième réponse est évidemment la solution toltèque la plus intéressante. En agissant de la sorte, vous relativisez la situation. C’est bénéfique à la fois pour votre collègue, car il ne se sent pas jugé. Et pour vous-même, car vous ne versez pas dans la colère, même si vous pâtissez de cette erreur. Au contraire, la bienveillance et une attitude positive vont permettre de dépasser les frustrations liées au problème. Et ainsi, au lieu de cibler des prétendues raisons issues de suppositions critiques, vous focaliserez sur la solution qui apparaîtrait bien plus facilement.

Prendre une posture sans jugement, et qui se focalise sur les solutions au lieu de sombrer dans le jugement et la critique négative, c’est ça aussi, prendre une position de super-héros, de celui qui ne fait pas de suppositions, qui garde une parole impeccable, tout en faisant de son mieux dans le cadre professionnel.

Partagez l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    7
    Partages
  • 7
  •  
  •  
  •  

2 Replies to “[Défi] petite scène quotidienne au bureau… (2/52)”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous êtes libre de recevoir gratuitement mon livre "10 étapes pour trouver sa mission de vie"