Clap de fin (défi toltèque XX/52)

Clap de fin (défi toltèque XX/52)

C’était le défi que je m’étais lancé à l’ouverture du blog. À défaut d’autre chose, je souhaitais partager autour d’un de mes livres de développement personnel préféré : les 4 accords toltèques. Et centrer un défi au long court sur une des critiques que j’avais pu formuler à l’encontre de l’ouvrage, à savoir son manque de cas pratique. Malheureusement, il apparaît qu’avec le développement de mon blog, ce sujet semble un peu en retrait des préoccupations de mon audience. Et entre le développement de mes podcasts et de ma chaîne YouTube, plein d’autres défis hautement chronophage m’attendent. Du coup, il m’a semblé judicieux de clôturer mon défi toltèque, et de revenir sur cet échec.

Le meilleur des maitres, c’est l’échec.

Que devons nous retenir de cette expérience ? Tout d’abord, que les quatre accords toltèque sont un vrai mode de vie. Que pour appliquer ces 4 accords au quotidien, il faut être focus dessus. Ce n’est pas quelque chose que l’on fait comme ça, sans y penser. Peut-être qu’après des semaines ou des mois, cela deviendra naturel. C’est certain même. Mais en attendant, l’application des préceptes de Don Miguel Ruiz, aussi universels soient-ils, demande un vrai travail sur soi en profondeur.

Le principal conseil que l’on peut donner, et que j’ai transmis au cours de la vingtaine d’articles courts que j’ai écrit à ce sujet, c’est qu’il vous faut prendre du recul face aux situations. Réagir de façon compulsive ou épidermique n’est vraiment pas toltèque. Bien que le 4e accord, « faire de son mieux » soit là pour tempérer un petit peu, et adoucir le coté brut de décoffrage des 3 premiers, il n’en reste pas moins que « garder sa parole impeccable » ou « ne pas prendre les choses personnellement » reste un sport intellectuel de haute voltige, qui va parfois même à l’encontre du fonctionnement même de l’être humain. C’est un vrai, beau et noble, exercice, et j’encourage tout un chacun à le pratiquer régulièrement. Vivre selon les accords toltèque est une voie de développement personnelle sûre et vertueuse. Et si vous cherchez des conseils ou des mises en application de ces 4 accords, les articles de mon défi toltèque seront toujours à votre disposition.

En attendant, je vais méditer sur le sens à donner à cet échec de publication. Et travailler sur les éléments à améliorer pour que mon prochain défi soit une réussite.

Un nouveau défi, très rapidement.

Le mois de janvier se termine doucement, avec mon atelier « 31 jours pour réussir 2018 ». Pour celles et ceux qui suivent la chose depuis le début, ils touchent désormais au but. Après la phase de bilan et de préparation, nous sommes entré depuis ce weekend dans la phase planification et orientation. Du boulot, certes, mais tellement gratifiant quand vous verrez le chemin de votre année 2018 s’illuminer devant vos yeux la semaine prochaine.

Et en février viendra l’heure d’un nouveau défi. Je ne vais pas vous en dire plus, mais ce sera un défi vidéo. Quelque chose que j’espère inspirant et motivant.

En attendant, vous êtes libre d’aller découvrir ma chaîne YouTube, et de me poser vos questions et autres commentaires. J’y répondrai avec grand plaisir dans une, ou plusieurs vidéos rapidement.

 

 

 

Partagez l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    2
    Partages
  • 2
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous êtes libre de recevoir gratuitement mon livre "10 étapes pour trouver sa mission de vie"