Avoir confiance en soi pour réussir

Avoir confiance en soi pour réussir

Cet article entre dans le cadre du carnaval d’articles lancé par le blog entrepreneuses à succès. Un carnaval d’article est tout simplement un rassemblement inter-bloggueurs dans lequel des blogueurs d’univers différents (ou pas) traitent un même thème imposé. Pour ce petit tour de manège, il s’agit de la confiance en soi.

Une très belle citation nous explique qu’« un oiseau assis sur un arbre n’a jamais peur que la branche casse, car sa confiance n’est pas dans la branche, mais dans ses ailes. » Et vous, avez-vous peur que votre branche casse ? Ou pensez-vous être capable de faire à ce problème si jamais il survient ? La différence semble importante en matière de résultat, et pourtant il s’agit tout simplement de jouer sur un des leviers les plus puissants des super-héros : la confiance en soi.

La confiance en soi, le Némésis de la peur. 

Qu’est-ce que la confiance en soi ?

Selon Franck Nicolas, la confiance en soi, c’est l’opposé de la peur. L’une comme l’autre sont des états anticipatoires sur un évènement qui n’a pas encore eu lieu. Mais quand la peur est une vision négative de cet évènement, la confiance en soi marque une approche positive de ce même fait.

Par exemple, votre patron vous convoque dans son bureau, voulant vous parler d’un problème. Vous avez le choix : soit, vous vous focalisez sur le négatif, étant certain que vous avez fait une connerie et que le patron va vous passer un savon. Vous vous présenterez devant lui la peur au ventre. Soit, vous vous attardez sur du positif. Le problème en question requiert juste vos compétences, et c’est pour votre expertise qu’il vous a convoqué. En arrivant dans son bureau, vous serez détendu, zen… Confiant.

Ainsi, les deux phénomènes agissent comme des vases communicants : trop de l’un = pas assez de l’autre. Et vice versa. On peut donc en conclure que la peur est la raison principale du manque de confiance en soi. Elle génère de façon continue un flot de pensées négatives qui sabotent votre motivation, vos choix, et vous précipite vers la procrastination, les blocages, et pour finir, les regrets. Et les regrets, il n’y a rien de plus moche.

Maitrisez vos peurs.

Pour arrêter d’avoir peur, il suffit bien souvent de prendre du recul, histoire de constater le flux perpétuel des pensées négatives, et d’y mettre un grand coup de pied afin d’inverser le processus. Pour ce faire, vous pouvez déjà commencer par changer un certain nombre d’habitudes très humaines, mais très néfastes surtout :

  • Arrêtez de vous plaindre, de blâmer la vie et les circonstances défavorables.
  • Cessez les critiques intempestives, gratuites et inutiles.
  • Oubliez les excuses, qui ne sont que le paravent derrière lequel vous cachez votre peur.
  • Agissez en fonction de vous-même, de vos objectifs, et non pour plaire aux autres.
  • Comparez-vous uniquement avec celui ou celle que vous étiez hier, ou l’an dernier. Et à personne d’autre.
  • Lancez-vous sans attendre que tout soit parfait, car la perfection, ça n’existe pas.
  • Acceptez de changer d’approche. Le souci, ce n’est pas le reste du monde, c’est vous. La bonne nouvelle, c’est que si vous êtes le problème, vous êtes aussi la clé pour vous en sortir.
  • Célébrer vos réussites, même les plus petites. Adoptez un mental de vainqueur en regardant l’horizon et non en fixant vos godasses.
Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  [Défi] la terre ne tourne plus rond (8/52)

Gardez le contrôle.

Vous l’aurez compris, pour augmenter sa confiance en soi, il faut maitriser ses peurs. Et pour maitriser ses peurs, il faut être en parfait contrôle de son esprit, mais avant tout de son corps.

Pourquoi les alcooliques sont bien souvent dépressifs ? Parce que le corps et leur esprit, au lieu de combattre les idées négatives, il passe son temps, et son énergie, à lutter contre ce poison. À quel moment vous sentez-vous le moins à l’aise dans vos baskets ? Après une séance de sport, ou après un gros repas, quand l’abus de pâtes carbonara arrosé de parmesan et conclu par un superbe tiramisu viennent vous poussez dans une inexorable sieste ? Pas la peine de me répondre, je sais que vous avez compris.

Si vous bouffez n’importe quoi, si vous traitez votre corps avec dédain, si vous consommez des poisons, si vous trainez une entorse mal soignée, un rhume qui ne passe pas, ou une gencive qui saigne, forcément vous aurez une mauvaise énergie. Et par conséquent, vous manquerez de confiance en vous. Prenez soin de vous ! Ce n’est ni égoïste ni coquet. C’est juste primordial.

Fixez-vous des objectifs.

Vous l’aurez compris, les évènements s’imposent à nous en fonction de la façon dont nous les interprétons. Et c’est ce ressenti sur l’évènement qui va devenir l’évènement lui-même, différent selon chaque personne. Certains vont se renfermer dans une bulle de peur ou de colère. Certains vont y voir une nouvelle occasion d’affirmer leur position et leur volonté. Mais quoi qu’il arrive, il nous appartient de décider comment réagir face à chaque évènement.

Si, comme la majorité des personnes, vous laissez votre mental en auto-pilotage, celui-ci va se concentrer sur la seule chose qu’il sait faire : la survie. Il se positionnera ainsi dans une attitude de la protection, privilégiant la sécurité et la facilité.

Pour éviter ce genre de dérapage néfaste pour le développement et la confiance en soi, la meilleure des solutions consiste à rester concentré sur ce qui est important pour vous. Et pour savoir ce qui est important pour vous, vous devez avoir un axe directeur, des objectifs. Face aux aléas ou contre l’imprévu, pour retrouver la confiance et faire disparaitre la peur, il vous suffira de vos accrocher à ces rêves afin de prendre du recul et distinguer ce qui est important, de ce qui ne l’est pas.

Bougez-vous !

Tout ce qui a précédé a probablement déjà agité nombre de choses en vous, éliminer les habitudes néfastes, faire le plein d’énergie, se fixer des objectifs. Mais tout cela n’est rien si vous restez coincé toute la journée le postérieur vissé dans le canapé à regarder un programme débilitant à la télévision.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Morpheus, ou le coaching dans Matrix

La confiance, elle ne viendra pas toute seule. Il vous faut aller la chercher, il vous faut agir. Et si jamais vous ne savez pas dans quel sens affronter le problème, tirez sur le premier bout qui dépasse, et voyez ce qui se passe. De toute façon, soit vous gagnez, soit vous apprenez (et donc vous gagnez aussi).

Car c’est en se plantant que les plus belles fleurs poussent. Alors, agissez, plantez-vous, apprenez, et repartez de l’avant. C’est à ce prix que vous retrouverez la confiance. De toute façon, vous avez deux choix possibles. Vous ne faites rien, vous restez dans le petit cocon doux et agréable de votre sécurité, et vous gagnez quelques minutes de petit bonheur fugace. Sauf que dans quelque temps vont poindre les regrets, et la douleur du regret est probablement une de pires douleurs mentales connues de l’homme, car quoi que vous fassiez, elle reste.

Ou alors vous vous bougez, qu’importe la difficulté, et la douleur liée à sa réalisation. Cela va être pénible, surement. Compliqué, oui. Mais ce sera une douleur éphémère. Car ensuite viendra la satisfaction. Celle de l’avoir fait. Et peut-être même le bonheur, celui d’avoir réussi.

À vous de choisir. C’est votre super pouvoir à vous. Celui de décider.

Vous savez désormais ce qui vous reste à faire…

Partagez l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    24
    Partages
  • 24
  •  
  •  
  •  

4 Replies to “Avoir confiance en soi pour réussir”

  1. Super article! Merci <3. Il y a tant à faire pour vaincre ses peurs, et c'est bien par l'action que ça passe.
    Je pense que je vais coller ce passage sur mon mur (celui qui est derrière mon ordi et que je vois toujours 🙂
    "La confiance, elle ne viendra pas toute seule. Il vous faut aller la chercher, il vous faut agir. Et si jamais vous ne savez pas dans quel sens affronter le problème, tirez sur le premier bout qui dépasse, et voyez ce qui se passe. De toute façon, soit vous gagnez, soit vous apprenez (et donc vous gagnez aussi)." = WIN WIN

    1. Merci beaucoup pour ce commentaire super positif.
      Je dois l’avouer, la fin de ce paragraphe est tirée d’une citation de Nelson Mandela “Je ne perds jamais, soit je gagne, soit j’apprends” qui résume à elle toute seule une grande partie de l’état qu’il faut avoir pour retrouver la confiance en soi.
      On pourrait aussi citer Samuel Beckett : “Essayez toujours. Ne jamais laisser tomber. Peu importe. Essayez de Nouveau. Échouez de nouveau. Échouez mieux.”

  2. Un grand merci pour ton article qui booste et donne envie d’entreprendre. La peur est inhérente à l’homme dès qu’il sort de sa zone de confort mais c’est en agissant que l’on recule nos limites. Il faut du courage pour agir et ne pas se laisser court-circuiter par les freins qu’elle suscite. Lorsque nous réussissons à avancer, nous faisons reculer la peur au profit de la confiance en soi. Etre un “superhéros domestique” c’est juste devenir un homme qui a le courage de faire face et d’entreprendre sans jamais abandonner ses rêves ni ses objectifs. Christophe Lorreyte, chercheur de bonheur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous êtes libre de recevoir gratuitement mon livre "10 étapes pour trouver sa mission de vie"