7 astuces pour appliquer vos bonnes résolutions (et ne pas les lâcher au cours de l’année)

7 astuces pour appliquer vos bonnes résolutions (et ne pas les lâcher au cours de l’année)

C’est le 1er janvier. Vous avez peut-être bu un peu trop de champagne, ou pas assez. Et au détour d’une conversation avec un ami, vous lancez tout de go « oui, ben moi aussi cette année je vais m’inscrire à la salle de muscu et je vais perdre dix kilos ». Vous faites ensuite le paon devant tout le monde, fier de vos bonnes résolutions. Et vous vous y tenez, vous payez dès la semaine suivante l’abonnement au cours de gym, et vous aménagez votre agenda pour y aller un jour sur deux…

Des desseins dans le vent ?

Sauf que passé la Ste Dévote (Sainte Patronne de Monaco, fêtée le 27 janvier), vous avez raté plusieurs séances de suite, et entre l’épiphanie et la fin des chocolats de Noël, vous n’avez pas encore perdu le moindre gramme. Et pas question de faire l’impasse sur la Chandeleur ! Du coup, tant pis pour l’inscription à la salle, et avant même le terme du premier trimestre, votre ambition du jour de l’an est déjà noyée par une tonne d’excuses aussi valables les unes que les autres.

Vous vous reconnaissez dans ces quelques lignes de présentation ? C’est normal, cette attitude, c’est celle de 95 % de la population au début de chaque année. De bonnes résolutions pour attaquer l’année, quelques actions pour commencer puis d’excellentes excuses ensuite. Et le reste de l’année s’écoule comme la précédente.

Si vous ne voulez pas en 2018 replonger et faire comme tout le monde en quelque sorte, voici 7 astuces pour appliquer vos bonnes résolutions et ne pas les lâcher tout au long de l’année.

1- Préparez-les à l’avance

Une année, ça se prépare. Vous planifiez bien vos vacances, les activités sportives de vos enfants, pourquoi ne prendriez-vous pas une heure, ou une journée, à élaborer votre année ?

Connaissez-vous cette petite histoire ? C’est un homme sur un cheval qui fonce plus vite que le vent lorsqu’il souffle en tempête. Un voyageur sur la route le voit passer, et lui demande « où vas-tu donc comme ça l’ami ? On dirait que tu as le diable collé au postérieur ! » L’homme répond : « aucune idée, demandez au cheval… »

Si vous ne préparez pas votre année, vous allez constamment être en train de la subir. Comme ce pauvre bonhomme sur son cheval. Et il vous sera impossible de tenir vos résolutions, de contrôler même ce que vous allez faire, si vous endurez les événements tout au long de l’année… Pour ma part, mes objectifs de l’année, je les écris le weekend avant Noël, pour les peaufiner ensuite. Car le fait de les coucher sur papier si tôt ne doit pas vous empêcher de les ajuster en fonction des impératifs du moment et de votre propre évolution.

2- Définissez le « pourquoi » de vos objectifs

Vous voulez changer une ou plusieurs choses. C’est très bien. Se fixer des objectifs est la meilleure façon d’avancer. C’est d’ailleurs un des piliers du développement personnel, un passage obligatoire pour ceux qui cherchent le super-héros qui se cache au fond d’eux. Mais ces objectifs ne doivent évidemment pas être balancés à la va-vite, ils doivent suivre le cap défini par votre mission de vie, et n’être qu’une sorte d’étape intermédiaire.

Car la volonté à elle seule ne vous mènera pas bien loin. Il faut que votre désir de changement et de progrès doive être lié à vos rêves. Si vous ne savez pas pourquoi vous le voulez, vous allez abandonner. Votre « pourquoi » doit être clair et puissant pour vous donner envie chaque matin ou chaque semaine de continuer sur votre lancée.

Pour celles et ceux qui sont encore en phase de tâtonnements, ou qui ne savent pas clairement quelle direction prendre, et, je ne peux que vous conseiller de vous procurer gratuitement mon ebook « 10 étapes pour trouver sa mission de vie »

3- Organisez-vous !

Définir des objectifs qui ont du sens, c’est bien. Mais un des points forts de vos résolutions sera de faire en sorte que votre agenda tourne autour de cela. Et non comme 95 % des gens, d’essayer tant bien que mal de caser cela dans votre planning, pour finir par vous rendre compte que cela ne rentre pas. Et si vous vous fixez un rythme intenable, vous allez forcément abandonner à un moment ou un autre.

Le moyen le plus simple de vous organiser avec vos objectifs est d’en faire des routines que vous serez capable de tenir pour les 30 prochaines années. Aménagez un espace temps quotidien pour vos routines, et n’y dérogez plus. La régularité est le maître mot ici. L’idéal serait de noter dans un carnet, un calendrier ou un bullet-journal, l’ensemble des routines que vous avez mis en place pour vos résolutions, et de cocher à chaque fois que vous les faites, et aussi de cibler les fois où vous ne les faites pas. Une règle importante : ne pas sauter votre routine deux jours d’affilée. Manquer un jour est dans l’ordre du possible. Mais deux jours ce n’est pas permis, car vous briserez la chaîne des habitudes, et vous ouvrirez ainsi la porte de l’abandon et de l’échec.

4- Mettez votre succès dans les meilleures conditions possible

Une fois que vos routines sont bien en place, facilitez-vous la vie. C’est bête à dire, mais combien de gens veulent se mettre à courir, et gardent leurs vieilles baskets qui font mal aux pieds ? Ou ceux qui souhaitent se lancer dans le running, mais qui n’ont pas l’équipement adéquat pour les fraîches températures de janvier ? Aidez-vous. Disposez votre succès futur dans les meilleures conditions possible.

Cela passe évidemment par l’environnement direct, le matériel, la nourriture idoine dans vos placards si vous faites un régime. Mais aussi par votre mental. Entourez vos objectifs de positif. Pensez à ce que cela va vous apporter de plus, au lieu de vous focaliser sur l’effort à faire, ou le temps que cela va prendre. Si vous avez pour but de courir tôt le matin trois fois par semaine, au lieu de vous imaginer le réveil difficile à 5 h 30, visualisez le magnifique lever de soleil que vous allez avoir la chance de pouvoir observer. Idem dans le cadre d’un régime. Au lieu de déprimer sur le steak-frites que vous ne pourrez pas manger, salivez sur la super assiette de quinoa qui vous attend. Et c’est valable pour tout. Cherchez le positif afin de mettre vos routines dans les meilleures conditions possible.

5- Ne comptez pas sur la chance

Ce que j’entends par « chance », ce sont en fait l’ensemble des éléments aléatoires qui surgissent dans votre vie, et qui servent d’excuse pour abandonner, ou pour ne pas faire les actions que vous comptiez faire. Le temps par exemple, c’est un manque de chance. Il pleut, alors pas de chance, je ne peux pas aller courir. J’ai le repas de fin d’année avec mon patron, alors pas de chance, je vais devoir faire une entorse à mon régime…

Dans son livre « L’effet cumulé », Daren Hardy explique la chance par une formule mathématique.

La chance = préparation (développement personnel) + attitude (état d’esprit) + opportunité (événement positif qui s’offre à vous) + action (savoir le saisir)

À partir de là, la chance, ça se maitrise. Avec une bonne préparation (astuces 1, 2 & 3) et un état d’esprit positif (astuce 4), vous avez déjà nombre de clés pour pouvoir gérer par vous-même l’ensemble des aléas qui vont se dresser contre vos bonnes résolutions. Le tout c’est de garder un esprit ouvert pour être capable de saisir toutes les opportunités, et surtout, de ne pas avoir peur de le faire et ainsi passer à l’action.

Par exemple, vous deviez aller courir, mais il pleut à verse. Qu’importe, vous remplacez ce footing par une séance de pompes, gainage, burpees, squat, le tout en mode HIIT afin de travailler quand même le cardio. Vous êtes invité au restaurant avec des amis. Allez-y, mais au lieu de prendre pizza et bière, commandez salade et jus de tomate. La soirée ne sera pas moins bonne, c’est garanti.

6- Affichez-vous !

Et je dirai même plus : faites-vous surveiller. Rendez publics vos objectifs, c’est tellement facile de nos jours via Facebook notamment. J’ai un vieil adage que j’aime afficher quand le besoin s’en fait sentir : « seul on va plus vite, ensemble, on va plus loin ». Dans son livre « Miracle Morning », Hal Elrod explique aux personnes intéressées par sa méthode qu’ils doivent se trouver un « partenaire de responsabilisation ». Faites donc de même.

Cela peut être sous plusieurs formes différentes. Vous pouvez trouver un partenaire qui a les mêmes objectifs que vous, et vous vous soutiendrez mutuellement, vous accompagnant même s’il s’agit d’aller à la salle de sport ensemble. Impossible d’abandonner quand on est ainsi en partie responsable des succès de l’autre. Vous pouvez aussi jouer sur le côté compétition, qui provoque une saine émulation. Par exemple : le premier qui perd 5 kilos gagne le droit d’aller manger une crêpe.

Enfin, vous avez aussi le choix de rassembler des amis sur Facebook, ou ailleurs, de leur faire part de vos objectifs, et de les tenir au courant de leur évolution. Il y en aura toujours un ou deux qui demanderont de vos nouvelles. Et bien malin celui qui sera capable d’annoncer de but en blanc qu’il a abandonné.

7- Récompensez-vous !

Profitez des fruits de votre réussite. Fixez-vous des étapes intermédiaires, des échelons, et accordez-vous des gratifications à chaque fois que vous les atteignez. Une grasse matinée à chaque 50 km de courses cumulé, ou un repas « libre » après chaque kilo en moins sur la balance. Ne vous fermez pas sur vos objectifs « à tout prix ». Cela a un cout, qui peut mener à l’abandon.

Par contre, en vous gratifiant régulièrement, vous envoyez des signaux hyper positifs à votre cerveau. Du genre « tu vois, tu n’as pas fait tout cela pour rien ». Vous cristallisez ainsi votre succès et vous vous offrez un surcroît de motivation pour la suite. Que des bénéfices dans l’opération, sauf si vous la réitérez toutes les 5 minutes. Ce qui reviendrait alors à vous tirer une balle dans le pied.

Et en bonus : allez lire le blog Devenez Meilleur.

Cet article participe à l’évènement « Votre meilleure astuce pour appliquer vos bonnes résolutions » du blog Devenez Meilleur. J’apprécie beaucoup ce blog. Je vous conseille vivement d’aller consulter cet article « Comment arrêter de se plaindre », qui est un de mes favoris, et l’inspiration pour une de mes bonnes résolutions de 2018, à savoir arrêter de me plaindre et de m’énerver.

Dans le cadre de cet évènement interblogueur, je vous serai infiniment reconnaissant de bien vouloir cliquer ici pour voter pour mon article, si vous l’aimez !

Partagez l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    10
    Partages
  • 10
  •  
  •  
  •  

2 Replies to “7 astuces pour appliquer vos bonnes résolutions (et ne pas les lâcher au cours de l’année)”

  1. MERCI Guillaume pour vos conseils
    En effet, avoir la motivation est crucial pour pouvoir passer à l’action et éliminer ce sentiment gratifiant de remmetre au lendemain.
    Poser la question suivante chaque jour aide vraiment à avoir la détermination pour atteindre une résolution:

    Que puis-je-faire aujourd’hui pour m’approcher de ma vision?
    Commencer par un tout petit pas et se récompenser à chaque fois…

    Amicalement,

    Wicem

    1. Bonjour Wicem,

      merci beaucoup pour votre message et pour votre commentaire.
      Effectivement, la motivation est un élément important. Mais comme le dit Jim Rohn (le mentor d’Hal Elrod, que je considère comme l’un de mes mentors), “la motivation vous fait démarrer, mais c’est l’habitude qui vous fait persévérer”.
      Ainsi, un petit pas chaque jour est préférable à un pas moyen de temps en temps.
      Excellente journée, et bonnes fêtes à vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous êtes libre de recevoir gratuitement mon livre "10 étapes pour trouver sa mission de vie"